top of page

GTB : réduction des besoins en énergie et eaux et coûts opérationnels



La Gestion Technique du Bâtiment (GTB) émerge comme un enjeu crucial dans le secteur de la construction, prenant une importance particulière à l'approche imminente des échéances du décret BACS (Building Automation & Control Systems). En effet, à mesure que la date butoir se rapproche rapidement, les professionnels de l'industrie se retrouvent face à la nécessité pressante de mettre en œuvre des systèmes de GTB efficaces. Le Décret BACS prévoit d’équiper les bâtiments tertiaires de systèmes d’automatisation et de contrôle d’ici 2025. 


Dans ce contexte, notre article explore la pertinence actuelle de la GTB, mettant en lumière son rôle essentiel dans la gestion intelligente des bâtiments pour répondre aux exigences du décret BACS et relever les défis croissants liés à la durabilité et à l'efficacité énergétique tout en proposant une solution économiquement viable.


Qu'est-ce que le système GTB ?

La Gestion Technique du Bâtiment (GTB) représente une approche intégrée et automatisée de la gestion des installations dans un bâtiment, jouant un rôle clé dans l'optimisation des performances énergétiques. Concrètement, il s’agit d'un système de contrôle connecté à divers capteurs et actionneurs répartis judicieusement dans l'ensemble du bâtiment. Le système de contrôle recueille des données provenant des capteurs et utilise ces données pour ajuster en temps réel le fonctionnement des systèmes et équipements du bâtiment.


Ses quatre tâches principales englobent la ventilation, la climatisation, l'éclairage et les systèmes d'eau. En supervisant ces aspects cruciaux, la GTB assure une coordination efficace des équipements, permettant une adaptation en temps réel aux besoins spécifiques du bâtiment. Par exemple, elle ajuste automatiquement la température en fonction des heures de la journée, régule l'éclairage en fonction de la luminosité naturelle et optimise la consommation d'eau en suivant les besoins réels. 


Ces fonctionnalités contribuent significativement aux économies d'énergie, réduisant les coûts opérationnels tout en minimisant l'empreinte carbone. La GTB s’impose comme une solution incontournable pour la gestion d'un bâtiment durable, offrant des avantages économiques et environnementaux à toutes les étapes de son cycle de vie. A noter que pour faciliter cette transition, des financements existent au travers de fiches CEE consacrées aux systèmes de gestion technique du bâtiment.


Les types de GTB

La GTB se décline en plusieurs types, chacun adapté à des besoins spécifiques et à la complexité des installations d'un bâtiment. Il est possible de choisir entre les types suivants : 


  • Systèmes décentralisés qui regroupent des équipements au sein de zones spécifiques, permettant une gestion plus ciblée des installations, par exemple gestion indépendante de la climatisation ou de l’éclairage

  • Systèmes centralisés qui proposent une approche plus globale, contrôlant l'ensemble des équipements depuis un point central

  • Systèmes hybrides qui combinent des éléments autonomes et centralisés, offrant ainsi une grande flexibilité


Chaque type de GTB présente des avantages distincts en fonction des exigences spécifiques du bâtiment, de sa taille et de sa complexité.


Mise en place d’une GTB : par quoi commencer ?

La conception d'une GTB est guidée par les objectifs attendus du système et devrait tenir compte du type et de la taille du bâtiment, des installations présentes dans le bâtiment, des besoins et des préférences des occupants, ainsi que du budget alloué au système. Voici quelques pistes de réflexion et conseils à suivre pour que votre GTB soit la plus efficace possible : 


Définir clairement les objectifs du système

Avant toute autre chose, il est indispensable de définir de façon claire les objectifs de l’installation d’une GTB. Toute GTB doit être pensée de façon à être adaptée aux besoins spécifiques du bâtiment. Une fois établis, ces objectifs serviront de référence pour évaluer l’efficacité de la GTB.


Choisir du matériel et des logiciels adaptés

Une sélection minutieuse des composants de la GTB contribuera à garantir que la GTB est fiable, efficace et facile à utiliser. Faites attention à vérifier que tous ces composants soient bien compatibles les uns avec les autres. 


Effectuer des tests avant la mise en marche du système

Il est impératif de réaliser une série de tests pour vérifier que la GTB est capable de surveiller et de contrôler les systèmes du bâtiment comme prévu. Les tests révèlent toute erreur potentielle ou anomalie dans le fonctionnement du système. En identifiant et en corrigeant les problèmes potentiels dès le stade de test, on minimise les coûts de maintenance à long terme. Cela contribue à assurer la durabilité et l'efficacité continue du système. De plus, cette phase de test permet d'ajuster et d'optimiser les paramètres du système pour garantir une performance maximale (calibration des capteurs, vérification des seuils d'alarme, ajustement des stratégies de contrôle).


Former les équipes et mettre à disposition une documentation d’utilisation

Une équipe bien formée est essentielle pour garantir un fonctionnement optimal à long terme. La documentation mise à disposition aux parties prenantes susceptibles d’intervenir sur la GTB doit a minima comprendre des manuels d'utilisation et des supports de formation. Veillez également à familiariser l’équipe avec l'interface utilisateur, connaître les procédures d'urgence et la maintenance de routine.


Surveiller et entretenir régulièrement la GTB

Afin de garantir une performance continue de votre GTB, il est nécessaire de surveiller et d'entretenir régulièrement le système. Cela peut impliquer la vérification de l'état des capteurs, actionneurs et autres composants, ainsi que la réalisation de toutes réparations ou mises à niveau nécessaires.


Quelles perspectives pour les systèmes de GTB ?

Augmentation de la connectivité des systèmes

Propulsés par les avancées rapides dans le domaine des technologies de l'information, les systèmes de gestion du bâtiment sont désormais capables de communiquer avec une large gamme de dispositifs et de systèmes, tels que des capteurs d'occupation et des thermostats intelligents. De la gestion d’un parc de bâtiment à la gestion d’un bâtiment unique, il sera de plus en plus facile pour les gérants d’acquérir un nombre conséquent de données variées à analyser. Ces nouvelles solutions souvent basées sur le Cloud tirent parti des technologies de l'Internet des objets (IoT) pour une gestion à distance, permettant un contrôle à partir de n'importe où via des applications en ligne. 


Analyse avancée des données

En incorporant des algorithmes prédictifs et des modèles d'apprentissage automatique, les GTB peuvent analyser les données historiques et en temps réel pour anticiper les schémas de consommation d'énergie, les fluctuations de la demande, et d'autres paramètres critiques. Cette capacité prédictive offre aux gestionnaires de bâtiments une vision proactive, leur permettant d'ajuster les paramètres en conséquence.


Meilleure intégration avec d'autres systèmes

Dans la logique d'une approche holistique de la gestion du bâtiment, les avancées technologiques vont permettre d’améliorer l’intégration de la GTB à d’autres systèmes de gestion du bâtiment tels que les systèmes de sécurité, les systèmes d'intervention d'urgence et les systèmes de gestion de la maintenance.


Amélioration des interfaces utilisateur

Une autre tendance à suivre est l’émergence d’applications mobiles et Web ayant pour but de faciliter l’interaction des utilisateurs avec la GTB. Ces interfaces permettent aux utilisateurs de surveiller et de contrôler les systèmes du bâtiment depuis n'importe quel endroit et peuvent fournir des données et des alertes en temps réel. L’objectif est avant tout de rendre la surveillance et le réglage de systèmes de gestion complexes le plus intuitif possible.


Conclusion

Au-delà de l'aspect réglementaire, installer une GTB bien conçue c’est s'assurer des économies d’énergie et d’eau sur ses bâtiments en exploitation et réduire ses coûts opérationnels. A la clé, moins de déplacements sur sites pour les équipes de maintenance, une réactivité accrue en cas de dérive constatée et une amélioration du confort pour les occupants. 

Les innovations dans le domaine de l’IoT et de l’analyse avancée des données suggèrent un avenir prometteur pour les systèmes de GTB afin de promouvoir des bâtiments toujours plus intelligents, efficaces et résilients.


Lectures Recommendées
Dernières nouvelles
Nuage de tags
Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux
  • Black LinkedIn Icon
  • Noir Google+ Icône
  • Black Twitter Icon
  • Black YouTube Icon
bottom of page