top of page

Comment LEED V5 affectera-t-il vos futurs projets ?



Le monde de la construction durable est en constante évolution, et la certification LEED n’en déroge pas à la règle.


Jusqu’ici la dernière version était celle de LEED v4.1, succédant à LEED v4. Le développement de LEED v4 s’était étendu sur plus de trois ans et avait mobilisé des centaines de volontaires et des milliers d'intervenants à travers le monde. Cette version mettait déjà l'accent sur des critères tels que l'efficacité énergétique, la gestion de l'eau, la qualité de l'air intérieur et la durabilité des matériaux. La mise à jour LEED V4.1, elle, se voulait plus inclusive et transparente, simplifiant certains critères, et réduisant la complexité pour les équipes de projet.


Seulement, récemment l'U.S. Green Building Council (USGBC) a participé à la conférence Greenbuild, qui s'est tenue à Washington, DC, à la fin du mois de septembre. Lors de cet événement, l'un des sujets majeurs était la prochaine version de LEED, appelée LEED v5, avec une première ébauche prévue au cours du premier trimestre de 2024. Cette nouvelle version intègre des enjeux tels que l'équité, la santé, la préservation des écosystèmes et la résilience face aux changements climatiques.


Focus sur leed v5


La nouvelle version de LEED a trois objectifs principaux, qui composent la nouvelle répartition des points :

  • Action climatique (50 % des points)

  • Qualité de vie (25 % des points)

  • Conservation et restauration écologiques (25 % des points)


Ce qu’il y a de nouveau :

  • La décarbonisation : De loin, le plus grand focus de LEED v5 est la décarbonisation. LEED v5 comprend des stratégies visant à réduire les émissions provenant de l’exploitation des bâtiments, des matériaux, de la construction, des réfrigérants et du transport. Dans cette version, tous les bâtiments feront l’objet d’une projection des émissions opérationnelles de GES jusqu’à 2050, afin d’aider les équipes à comprendre les impacts futurs de leurs décisions sur le carbone. La nouvelle version traite différentes sources d'émissions de carbone dans les bâtiments :

    1. Les émissions opérationnelles résultant de l'énergie utilisée pour exploiter les bâtiments.

    2. Les émissions de carbone incorporées* (ou intrinsèque) liées à la construction des bâtiments.

    3. Les émissions de carbone liées au transport vers et depuis le bâtiment.


  • Carbone incorporées*: Une autre évolution majeure est l'introduction du concept de carbone incorporé, pour encourager les bâtiments à mesurer et à réduire leur empreinte carbone tout au long de leur cycle de vie. LEED v5 pourrait attribuer jusqu’à huit points et comprendre un préalable visant à ce que tous les bâtiments mesurent le carbone incorporé de leur structure et de leur enveloppe et réduisent potentiellement leur carbone.


  • Résilience : Après les épisodes climatiques extrêmes récents, la résilience est devenue une préoccupation. LEED V5 propose d'introduire un crédit sur la résilience des espaces intérieurs pour faire face aux événements épisodiques. Par exemple, un bâtiment conçu pour résister aux catastrophes naturelles et servir de ressource communautaire après une catastrophe, comme les ouragans ou les tremblements de terre et les incendies, pourrait obtenir des crédits LEED en vertu de LEED v5.


  • Équité : Un nouveau préalable est introduit pour évaluer l'impact social des projets, ainsi qu'un préalable portant sur la prise en compte des besoins des occupants pour l'environnement intérieur. Afin d'obtenir le plus de points dans ce domaine, les équipes de projet devront prouver qu'elles ont pris en compte des facteurs tels que l’ethnie, le revenu, l'accès aux espaces verts et les handicaps des personnes appelées à passer du temps dans leurs bâtiments.


  • Réutilisation de l'eau : La réutilisation de l'eau est mise en avant avec un crédit distinct visant à encourager les projets à réutiliser l'eau ou à être prêts à le faire.


  • Catégorisation des crédits : LEED V5 simplifie la compréhension des crédits en les regroupant en trois catégories principales : Action climatique, Qualité de vie, et Conservation et restauration écologiques.


  • Mise à jour de la plateforme : L'US Green Building Council (USGBC) travaille sur une nouvelle plateforme technologique pour héberger LEED, pour améliorer l'expérience des utilisateurs de LEED Online.


Toutefois, il faut garder à l’esprit que le processus d’élaboration est toujours en cours et que les comités débattent des idées. Ces informations sont seulement préliminaires et donnent une idée des orientations.


* Les émissions de carbone incorporées (embodied carbon en anglais) sont les émissions de CO2 liées à l'extraction, au raffinage, à la transformation et au transport des matériaux utilisés et au transport du produit fini jusqu'à la première utilisation. Ces émissions sont souvent qualifiées de « cachées ».




Qu'en est-il des Bâtiments Existants (LEED v5 O+M) ?

Selon le USGBC, 60 à 75 % des émissions de gaz à effet de serre dans les communautés rurales proviennent de bâtiments existants, et la mise à jour de la version v5 inclut une mise à jour des crédits et de la fiche de notation pour les bâtiments existants afin de récompenser ceux qui sont en voie de devenir à très faible émission de carbone. Dans ce cadre, LEED v5 récompensera les bâtiments qui créent des voies de décarbonation à long terme et des plans d’immobilisations sur 5 ans et accordera un crédit de 12 points sur la réduction des émissions de GES.



Différence avec LEED v4.1


Globalement, LEED v5 adopte une approche plus holistique et interconnectée, où les crédits sont conçus pour travailler ensemble avec un objectif commun : créer des bâtiments plus durables.

Si LEED V4.1 mettait l'accent sur l'efficacité énergétique et la réduction des émissions de carbone opérationnel, LEED V5 va encore plus loin et touche à toutes les sources significatives d'émissions de carbone dans les bâtiments. De plus, alors que LEED V4.1 reconnaissait l'importance du carbone incorporé, LEED V5 est plus approfondie en travaillant à l'adoption d'exigences minimales liées aux émissions de carbone incorporé.

LEED V4.1 et LEED V5 accordent tous deux une importance à la qualité de l'air intérieur et à la santé humaine. Cependant, LEED V5 introduit un nouveau crédit pour l'évaluation et la vérification continue de la qualité de l'air intérieur, y compris des indicateurs pour la gestion des risques d'infection. Cette évolution pour LEED v.5 est renforcée par la mise en place d'une catégorie de crédits dédiée à l'équité, où l'objectif est de créer des bâtiments accessibles et inclusifs pour tous. Cela fait de LEED v5 un système de notation plus complet et intégré que son prédécesseur.



Vous avez un projet qui cherche à obtenir LEED et avez besoin d’accompagnement? Contactez nous.


LEED BLOG SERIES

Toute une série de Blog LEED est disponible sur notre site internet. N'oubliez pas de consulter nos nombreuses ressources pour vous aider vers l'obtention de la certification LEED !


Lien vers d’autres article en lien :





コメント


Lectures Recommendées
Dernières nouvelles
Nuage de tags
Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux
  • Black LinkedIn Icon
  • Noir Google+ Icône
  • Black Twitter Icon
  • Black YouTube Icon
bottom of page