top of page

AHURP : un projet d’envergure pour la Mongolie



Contexte du projet


Oulan-Bator, la capitale de la Mongolie, a connu une forte croissance de sa population au cours des dernières décennies créant ainsi des zones à faible densité mal planifiées, mal reliées aux infrastructures urbaines et vulnérables aux changements climatiques. Leurs habitations se présentent principalement sous forme de tentes mongoles traditionnelles (yourtes), avec une mauvaise isolation et un chauffage inefficace au charbon et aux poêles à biomasse.


La Mongolie a une histoire nomade enracinée dans sa culture, où la mobilité était cruciale pour la subsistance grâce à l'élevage ou encore la chasse. Les yourtes étaient alors idéales pour ce mode de vie en raison de leur portabilité, pouvant être aisément démontées et déplacées. En 2016, 67 % de la population de la Mongolie vivait dans des zones urbaines, soit 2,1 millions des 3,12 millions de personnes du pays.


Pour encourager l'urbanisation et répondre aux besoins en main-d'œuvre liés au développement urbain, le gouvernement mongol avait instauré un programme d'octroi de terres aux migrants venant travailler en ville. Mais malgré l'afflux de personnes, le cœur de la ville n'a été que marginalement étendu pour accueillir les nouveaux migrants. Les migrants se sont installés en périphérie de la ville, utilisant des yourtes comme logement. Aujourd’hui, Oulan-Bator en est l’exemple même puisque environ 60 % de la population de la ville réside dans ces zones de yourtes en périphérie, représentant également 27 % de la population totale du pays.


En plus de la loi foncière établie, ces zones de yourtes sont en grande partie le résultat d'une série d'événements climatiques extrêmes liés aux changements climatiques, et notamment de violentes tempêtes hivernales ayant tué plus de 16 millions de têtes de bétail entre 2000 et 2010. Malheureusement, ces impacts liés au changements climatiques sont projetés pour se poursuivre et s'accélérer à court terme. Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), Oulan-Bator la deuxième ville la plus polluée au monde, surtout en hiver ou elle est souvent couverte d’un épais filtre grisâtre.


Le projet Ulaanbaatar Green Affordable Housing and Resilient Urban Renewal Project (AHURP) vise à remédier à cette situation en offrant à la population une alternative à faible émission de carbone et résiliente au climat : des logements abordables dans des appartements reliés aux principaux réseaux de services d'infrastructures urbaines.



Des éco-quartiers pour un avenir propre et résilient


Pour répondre à cette problématique, AHURP vise à fournir 10 000 unités de logement vertes qui sont économes en énergie, abordables et conçues pour maximiser l'utilisation d'énergies renouvelables dans les zones périurbaines très vulnérables au climat et fortement polluantes d'Ulaanbaatar.

En tout, 100 hectares de zones de yourtes seront reconfigurés en éco-quartiers à la fois à faible émission de carbone et résilients au climat dans le cadre du projet.


Le projet devrait être achevé d'ici 2026 pour un coût total estimé à 544 millions US$. L'ampleur de tout cet investissement reflète l'importance des besoins. Le projet offre à la ville l'opportunité de réduire massivement ses émissions de gaz à effet de serre, sa vulnérabilité aux changements climatiques et la pollution.


Les objectifs du projet sont les suivants :

  • Améliorer la résilience climatique de la ville d'Oulan-Bator et l'adaptabilité de la Mongolie au changement climatique ;

  • Réduire les émissions de gaz à effet de serre et la pollution, et améliorer la qualité de vie dans la ville d'Oulan-Bator, en transformant les zones périurbaines très vulnérables au climat et fortement polluantes d'Oulan-Bator (zones de yourtes) en éco-quartiers caractérisés comme étant à faible émission de carbone, résilients au climat et abordables.

Pour atteindre ces objectifs, nous occupons le rôle d'expert international et chef d'équipe spécialisé dans l'efficacité énergétique et les problématiques liées au changement climatique. De plus, nous accompagnons AHURP dans l'obtention de la certification EDGE. Cette certification était essentielle pour le projet, car elle était nécessaire pour démontrer sa performance environnementale ainsi que d’attirer des investissements privés.


Dans le temps, AHURP servira d'initiative de démonstration qui pourra être reproduite à la fois à Oulan-Bator et dans d'autres villes mongoles. Il contribuera également au développement des capacités sectorielles et institutionnelles pour faire face aux vulnérabilités liées aux changements climatiques et fournir un logement à faible émission de carbone.