top of page

RE2020 : La nouvelle réglementation des bâtiments pour la neutralité carbone en France d'ici 2050

En France, 44% de la consommation d'énergie et 25% des émissions de carbone proviennent du secteur du bâtiment. Dans ce sens, le gouvernement français a proposé une nouvelle réglementation environnementale pour la construction de nouveaux bâtiments : RE2020.



En novembre 2020, le ministère français de la Transition écologique a annoncé la nouvelle réglementation RE2020 avec l'objectif d'atteindre la neutralité carbone d’ici 2050 dans le secteur du bâtiment. En juillet 2021, le gouvernement commence les simulations et au 1er janvier 2022, la réglementation remplace l'ancienne RT2012. Cette réglementation s'applique à la construction de tous les nouveaux bâtiments: maisons individuelles et logements collectifs ; bureaux et bâtiments d'enseignement mais aussi bâtiments tertiaires tels que les hôtels, commerces et gymnases.



La RE2020 permettra d'améliorer la performance énergétique et de réduire la consommation énergétique des bâtiments, ce qui était déjà mise en place par la précédente réglementation.


Cependant la nouvelle réglementation ajoute une nouvelle dimension à la précédente : de nouveaux indicateurs seront pris en compte pour évaluer les impacts environnementaux des bâtiments sur l'ensemble de leur cycle de vie. Le gouvernement français souhaite ainsi atteindre ces objectifs :


  • Atteindre la sobriété et l'efficacité énergétique : par exemple, il ne sera plus possible d'avoir le chauffage au gaz comme seule source d'énergie dans les bâtiments neufs. L'un des changements concerne également le coefficient d'énergie primaire (CEP) : dans la RT2012, le chauffage, la climatisation, l'éclairage, l'eau chaude, la ventilation et les appareils électriques étaient uniquement pris en compte pour mesurer la consommation d'électricité. Dans la nouvelle réglementation, on mesure également la consommation d'énergie des ascenseurs, l'éclairage et la ventilation des parkings et l'éclairage des parties communes des bâtiments collectifs. Pour améliorer ces mesures, le CEP,nr a également été mis en place, il s'agit de la consommation d'énergie primaire non renouvelable du bâtiment.


  • Réduire l'impact carbone sur le cycle de vie des bâtiments : par exemple entre 2022 et 2024 les logements ne devront pas produire plus de 640 kg.CO2/m² et d'ici 2025, les émissions de carbone devront être réduites de 15% par rapport à 2022.


  • Garantir le confort en été des bâtiments non climatisés en cas de fortes chaleurs : L'inconfort thermique est atteint lorsque la température intérieure est supérieure à 28°C le jour et supérieure à 26°C la nuit.



Afin de décarboner le secteur du bâtiment d'ici 2050, les nouvelles constructions avec la réglementation RE2020 doivent améliorer leur performance énergétique, être adaptés aux futures conditions climatiques (augmentation des fortes chaleurs) et réduire leur empreinte carbone en prenant en compte les émissions de gaz à effet de serre tout au long du cycle de vie du bâtiment.


Cette nouvelle réglementation devrait permettre de décarboner les villes françaises encore plus de près d'ici 2050 que la précédente.



Si vous voulez en savoir plus, voici de la documentation sur la RE2020 : https://www.ecologie.gouv.fr/sites/default/files/2021.02.18_DP_RE2020_EcoConstruire_0.pdf