top of page

Développement Durable : Démystifier les coûts de la construction verte


La construction verte a longtemps été perçue comme une alternative coûteuse à la construction traditionnelle. Cependant, une étude récente de l'US Green Building Council révèle que les bâtiments certifiés LEED peuvent réduire les coûts d'exploitation jusqu'à 20% sur toute leur durée de vie. Ce chiffre montre que la construction durable n'est pas seulement un investissement dans l'environnement, mais aussi une stratégie financièrement viable pour les propriétaires et les développeurs. Dans cet article, nous allons démystifier les coûts associés à la construction verte, explorer les économies à long terme et les avantages qu'elle offre, examiner l'importance de la certification, et analyser les tendances actuelles du marché à travers une étude de cas. 


Les mythes autour de la construction verte : comprendre les coûts!

Mythes courants : 

  • La construction verte est excessivement chère : Contrairement à la croyance populaire, les coûts initiaux de la construction verte ne sont supérieurs que de 0 à 2 % comparés à la construction traditionnelle, d'après le World Green Building Council. L’augmentation s’explique par le choix de matériaux plus écologiques ou encore la mise en place de technologies durables. Cette légère augmentation est compensée par des économies significatives à long terme, notamment grâce à la réduction des coûts opérationnels, qui peuvent atteindre jusqu'à 20%.

  • Seuls les nouveaux bâtiments peuvent être verts : Un autre mythe répandu est l'idée que seuls les nouveaux projets peuvent bénéficier des principes de la construction durable. En réalité, les bâtiments existants peuvent être efficacement rénovés pour améliorer leur efficacité énergétique et leur durabilité.

  • Les normes écologiques sont trop complexes à mettre en œuvre : Beaucoup pensent que se conformer aux standards de construction verte nécessite est trop complexe ou implique des processus compliqués. Cependant, avec la bonne planification et les bons partenaires, intégrer des pratiques durables peut être aussi simple que n'importe quel autre projet de construction. De plus, l'assistance et les directives fournies par des organismes de certification ou par des experts facilitent la compréhension et l'application des normes de durabilité.

  • La durabilité est une question de mode : Certains considèrent la construction verte comme une tendance passagère. Pourtant, l'urgence climatique et les exigences croissantes des consommateurs en matière de responsabilité environnementale transforment la construction durable en une nécessité à long terme, plutôt qu'en un simple engouement.


En confrontant ces mythes à la réalité, il devient évident que la construction verte est non seulement réalisable mais également bénéfique à long terme. Les défis initiaux peuvent sembler décourageants, mais les bénéfices durables et les économies générées prouvent que ces efforts initiaux en valent la peine.


Économies et avantages à long terme

La construction verte se distingue par son potentiel à générer des économies significatives et à offrir divers avantages sur le long terme, qui dépassent souvent les investissements initiaux.


Réduction des coûts opérationnels : Les bâtiments verts, grâce à leur conception énergétique et hydrique efficace, peuvent entraîner d'importantes économies. Par exemple, selon un rapport de Smart CRE cité par Wint.ai, les bâtiments verts peuvent réaliser des économies d'énergie de 25 % à 50 % et réduire la consommation d'eau de 10 % à 40 %, menant à des économies substantielles sur les coûts opérationnels. De plus, ils peuvent également réduire les coûts de maintenance d'environ 12 %, ce qui se traduit par un retour sur investissement pouvant atteindre 40 % sur la durée de vie d'un bâtiment​​.


Amélioration de la santé et de la productivité : Une meilleure qualité de l'air intérieur et une exposition accrue à la lumière naturelle dans les bâtiments verts peuvent contribuer à une meilleure santé et à une augmentation de la productivité des occupants. Une étude rapportée par FMLink a montré que les employés travaillant dans des bâtiments verts sont 16 % plus productifs que ceux dans des bâtiments traditionnels​​. Cette amélioration peut résulter de facteurs tels que la meilleure qualité de l'air intérieur et l'accès accru à la lumière naturelle.


Augmentation de la vale